EDUCATION SOMATIQUE & FELDENKRAIS®

Les méthodes d'éducation somatique, dont la méthode Feldenkrais sont fondées sur l’évidence que le corps et l’esprit sont intimement liés. Ce sont des approches éducatives qui mettent l'accent sur l'apprentissage et le mouvement, s'appuient sur une des premières formes d’apprentissage de l’humain qui est l'expérience sensori-motrice. 

Cette approche permet d'améliorer la santé, l'humeur, la créativité et notre relation avec ce qui nous entoure. 
La pratique est l’occasion d’explorer des mouvements simples, dans un climat de confiance, sans effort et sans douleur, sans objectif de "résultat" ou de posture à atteindre.


L'objectif est de développer ou d'affiner la perception de soi, de prendre conscience de la manière dont nous agissons. Cette attention à soi, à notre mouvement, confère une aisance corporelle par la diminution de tensions et un meilleur équilibre physique et psychique.

Feldenkrais offre de nombreux avantages thérapeutiques pour les blessures musculo-squelettiques et les problèmes neurologiques. Il traite des difficultés courantes telles que la douleur chronique et aiguë, le stress et la tension, une mauvaise posture, des limitations de mouvement et de marche et un manque général d'aisance. 

Les principaux avantages incluent :

  • Posture améliorée

  • Efficacité accrue du travail musculaire

  • Diminution des tensions dans les tissus 

  • Flexibilité et coordination accrues

  • Meilleur équilibre et marche

  • Réduction du stress et relaxation

  • Réduction de la douleur


L'accent est mis sur l'apprentissage sensoriel, qui se traduit par des mouvements mieux coordonnés et plus agréables, sans courbatures. 

Les leçons sont faciles à faire, bénéfiques pour tout le monde, et les résultats peuvent être extraordinaires.

 

INVENTEUR DE LA MÉTHODE 
MOSHE FELDENKRAIS

Moshe Feldenkrais (1904- 1980)

Il  va fuir la Russie son pays natal à l’âge de 14 ans pour la Palestine. 

Il suit des études de physiques, sera docteur ingénieur en physiques et collaborateur des Joliot-Curie. 

Passionné par le mouvement, et sportif de haut niveau,  il sera notamment de ceux qui importeront  le judo en Europe. 

Une blessure au genou déterminera l’orientation de son travail : celle du mouvement et de son organisation dans le système nerveux. En effet, face à l’incapacité du corps médical à lui assurer un fonctionnement normal de son articulation blessée, il se tourne vers lui-même et ses propres possibilités. 


Il se penche sur la mécanique interne de son corps. Il y découvre un monde vierge qu’il n’aura de cesse de parcourir en tous sens, toute sa vie. Il s’appuie également pour cela sur des études en neurophysiologie et en neuropsychologie.

Il développe une méthode d’exploration de soi-même et “avec” soi-même, qui joue sur l’interraction dynamique entre la pensée et la qualité du mouvement.

 

LES FONDAMENTAUX DE SA MÉTHODE

  • De sa formation d’ingénieur, il tire une approche système du corps humain :  réalité physique et mécanique du corps humain où interviennent les différents facteurs du mouvement (vitesse, masse, poids, trajectoires dans l’espace… ).​

  • De sa formation aux arts martiaux, il retient une conception orientale du mouvement efficace et harmonieux, utilisant l’énergie minimale.​

  • De son intuition, il fonde sa pratique sur l’apprentissage organique (vs apprentissage académique) et la plasticité neuronale du cerveau. Ceci a été validé depuis scientifiquement par les neurosciences.