© 2016 by   au cours du mouvement

séances et ateliers Feldenkrais à Paris 

claire.marty@gmail.com   -   06 15 46 90 44

CA M'INTERESSE, La mémoire du corps

N°417, novembre 2015

Dans ce dossier spécial du magazine “ça m’intéresse”, les auteurs s’attachent à présenter comment notre vécu s’inscrit dans notre organisme, et parfois, se rappelle à notre souvenir par le biais de manifestations corporelles douloureuses. Parmi les quelques techniques pour y remédier, la méthode Feldenkrais y est présentée comme proposant des enchaînements de mouvements inhabituels pour prendre conscience de ces conditionnements et s’en libérer.

Femme actuelle, Les gyms douces qui favorisent notre guérison,

Femme Actuelle, 7 mars 2016,

La méthode Feldenkrais est « Idéale pour les personnes souffrant de lésions dues au travail répétitif (tendinites, syndrome du canal carpien…), celles qui souffrent de problèmes neuromusculaires, de troubles du comportement alimentaire, ou qui souhaitent récupérer après une blessure. Elle est aussi appréciée des danseurs, sportifs et comédiens. »

Lire l'article de Lire l’article de Pauline Capmas-Delarue rédigé pour Femme Actuelle le 7 mars 2016.

LES ECHOS, Mon corps, mon ami

LES ECHOS WEEK-END , le 15/04/2016

Catherine, 49 ans, comédienne et coach, éprouvait «toujours une gêne quelque part, tantôt dans l'épaule, tantôt ailleurs, rien de grave ou qui justifie que je consulte. Quand j'en parlais à mon médecin, il me disait que ça allait passer. Les cours de Feldenkrais m'ont permis de comprendre que je maltraitais mon organisme en lui imposant une cadence qui ne lui convenait pas. J'étais en train de m'user de façon prématurée. J'ai commencé à réfléchir différemment."
 

Lire article écrit par Anne-Cecile Sanchez pour LesEchos 

Les basketteurs professionnels et le Feldenkrais

Les Espoirs de Paris Levallois s’essaient au Feldenkrais

Les basketteurs de l’équipe Espoirs de Paris Levallois ont essayé la méthode Feldenkrais. «En raison de leur grande taille, les jeunes joueurs de basket souffrent souvent d’un manque de souplesse. Cette pratique peut les aider par exemple à favoriser l’alignement de leur corps et à effectuer un mouvement de rotation autour de leur axe vertébral plutôt que d’utiliser la force musculaire pure. Au travers d’une plus grande souplesse physique, ils acquièrent aussi une grande souplesse du mental ».

Please reload

La méthode Feldenkrais dans la presse, le web...